L’herbe qui tremble


Christian Gardair
Paysageur d’estuaire, paysageur de Paris
Béatrice Marchal



Collection Trait d’union
Nombreuses ill. couleur
16,5 x 21 cm
310 pages
ISBN : 978-2-491462-08-6
Parution : novembre 2021
27 €

« Être sans plis. Une belle nappe, dans les hôtels, est sans plis. Comme je suis un type compliqué, j’aimerais bien me simplifier. Sans plis, ni replis », confie Christian Gardair.

Si diverses qu’elles soient, les expériences du peintre Christian Gardair n’en gardent pas moins une unité, celle d’une quête de vérité : « Je vous dois la vérité et je vous la donnerai », écrivait Cézanne.

Pour Christian Gardair qui aime se définir comme un « anonyme du XXe siècle », la vraie peinture c’est « la langue coupée » (Matisse), c’est « le silence », rejoignant le précepte de Wittgenstein : « Ce dont on ne peut parler, il faut le taire. » Il ne faut pas dénaturer le tableau, qui pose la question de sa présence, d’elle seule ; il est et reste avant tout une ÉNIGME.

– Béatrice Marchal






L’herbe qui tremble
Qui sommes-nous ?
Soumettre un manuscrit
Contact
Se procurer nos livres
Distribution en librairies
Commander un livre
Nous suivre
S’abonner à notre lettre d’information
Facebook
Instagram